logo

Une vie à vivre : Entrevue avec Camille DG

Entrepreneure, grande voyageuse, icône de mode et sportive inspirante… ce ne sont que quelques-uns des nombreux qualificatifs qui caractérisent Camille DG. Quand elle n’est pas en train d’explorer les plus beaux coins de la planète, on peut entre autres la voir chez Codmorse, sa propre agence de publicité, ou en train d’écrire pour son blogue lecahier.com. La vie rêvée, quoi! Nous nous sommes entretenus avec elle pour savoir comment elle a transformé sa passion en carrière, comment elle maintient une vie équilibrée et ce qu’elle osera faire prochainement!

Une vie à vivre : Entrevue avec Camille DG

Qu’est-ce qui t’a motivée à créer ton premier blogue (camilledg.com) en 2008?

À l’époque, j’étais à l’université et je me demandais ce que j’allais faire de ma vie après mes études. Je savais que je ne voulais pas d’un horaire typique de 9 à 5 et que j’aimais créer des projets (j’ai déjà eu une compagnie de théâtre et nous avons même participé au festival Fringe). J’écris depuis toujours. Au primaire, j’ai commencé à écrire des nouvelles et c’est à partir de là que ma passion pour les livres et les pièces de théâtre s’est développée. J’ai aussi toujours eu un journal intime (que ma petite sœur me volait pour rire de moi). Mon blogue était simplement une façon naturelle pour moi de partager mes textes et de créer mon portfolio dans le monde ultra-compétitif qu’est celui des médias.

Comment ton blogue est-il devenu lecahier.com?

En 2011, Virginie a commencé à travailler chez Codmorse, mon agence de publicité. Je ne me souviens pas exactement comment, mais elle a commencé à écrire pour le blogue avec d’autres stagiaires. Après quelque temps, un certain malaise s’est installé parce qu’elles signaient leurs articles, mais les gens croyaient tout de même que c’était moi qui les avais écrits puisque j’étais à la tête du blogue. Je ne me sentais pas bien là-dedans. Viv et moi avons choisi de changer le blogue pour élargir sa portée et créer un endroit où tous les rédacteurs se sentiraient à leur place. Nous avons alors utilisé le système de publicité de Facebook et nous avons investi dans des campagnes de publicité dans plusieurs bars de la ville pour acquérir des fans. Peu de temps après, nous commencions notre émission de télévision à MATV et le blogue devenait l’entreprise média qu’elle est aujourd’hui!

Qu’est-ce qui t’intéresse le plus de l’industrie du blogue?

C’est une industrie en constante évolution; impossible qu’elle reste toujours telle qu’elle. Avec mon blogue, je peux être moi-même et exprimer mes opinions sur différents sujets. Nous avons bâti une communauté qui nous est chère autour du Cahier; c’est un énorme cadeau!

Une vie à vivre : Entrevue avec Camille DG

Quelles tendances mode as-tu le plus hâte de porter en 2017?

Oh! Des jeans un peu plus amples. Et je dirais aussi des souliers plats! J’aime aussi beaucoup la superposition!

La santé et le conditionnement physique t’intéressent beaucoup. Depuis quand est-ce si important pour toi? Quelle est ta routine d’entraînement hebdomadaire?

Le sport occupe une grande place dans ma vie depuis toujours. Même très jeune, je faisais partie d’une équipe de natation et je m’entraînais plus d’une fois par jour. Le sport a toujours fait partie de ma routine. J’essaie de courir, de nager, de faire du vélo ou juste de bouger tous les jours!

Nope. Training isn't always easy. It's take the motivation to start all over again several times. Often, you don't know exactly why, but it doesn't go the way you want: you don't feel as fast or as strong as always. It's OK. For me, it's not a competition, it's a lifestyle, a choice I make daily: taking care of myself. Non, s'entraîner ce n'est pas toujours facile. Ça demande de la motivation de recommencer maintes fois à zéro. Souvent, sans trop comprendre pourquoi, ça ne va pas comme sur des roulettes: on ne se sent pas aussi forte ou aussi rapide qu'à l'habitude. C'est OK. Selon moi, ce n'est pas une compétition, c'est un style de vie, un choix que je fais quotidiennement de prendre soin de moi. … Photo from the latest @hyba campaign. I'm really proud to be an ambassador! Photo de la récente campagne de Hyba dont je suis une fière ambassadrice! #hyba #hybaambassador #hypasport #running #run #fitblogger #fitnesstip #fitnessgirl #fitgirl #sportwear #sportmotivation #training #ad #beginandbelieve #monhistoirecommence #course #motivation #fitnessgoal #trustyourself

A photo posted by Camille Dg (@camille_dg) on

Parle-nous un peu de ton agence Codmorse. Quand et comment as-tu décidé de lancer ta propre agence?

J’avais 21 ans. Je faisais du surf au Mexique et j’ai réalisé que la vie que je menais ne me rendait pas heureuse. J’ai donc démissionné de mon emploi. Ma meilleure décision à vie! J’ai commencé à travailler à mon compte en tant que gestionnaire de communauté, et après moins d’un an, j’ai dû embaucher des employés et c’est là que c’est devenu une agence. Je n’avais jamais pensé devenir entrepreneure. Pour moi, ce n’était pas une option. Mais maintenant, je réalise que j’étais faite pour ça. Codmorse est une agence de publicité axée sur le contenu Web. L’agence est comme une grande famille; des amis qui travaillent sur des projets auxquels ils croient. C’est magique, non?

Comment gères-tu les différentes priorités dans ta vie?

J’ai beaucoup de difficulté avec ça. Demandez à mon copain! Mais je travaille très fort là-dessus. Le travail a toujours été quelque chose d’amusant pour moi, donc c’est toujours une priorité… mais je ne veux pas non plus que ma famille et mes amis proches en souffrent.

Quel conseil donnerais-tu à la personne que tu étais plus jeune?

Fonce! Écoute-toi. Sois toi-même.

Tu as entamé une carrière très impressionnante et diversifiée à un très jeune âge. Quelle est la clé de ton succès?

M’amuser, être toujours prête à sauter dans la prochaine aventure, ne jamais penser que je suis trop occupée, car on n’est jamais trop occupé.

Une vie à vivre : Entrevue avec Camille DG

Qu’oseras-tu faire ce printemps?

Je suis toujours prête à essayer de nouvelles choses. Ce que j’aime le plus, c’est sortir de ma zone de confort, donc je ne sais pas trop ce que j’oserais faire… J’ai essayé la plongée sous-marine la semaine dernière et je vais suivre le cours Open Water Diver PADI le mois prochain. Après ça, aucune idée! Je devrais peut-être écouter mon père et me débarrasser de tous ces vêtements… mais non! Je ne peux juste pas.

 

Questions éclair

Décris ton style en 3 mots : Polyvalent, classique, boho-chic.

Ton dernier repas sur terre : Un steak de thon ou du thon cru tahitien.

Ta destination voyage préférée : C’EST TROP DUR! Je voyage chaque mois… dernièrement, je suis allée à Tahiti, en Thaïlande et au Nicaragua. Mais j’adore aussi Paris et Barcelone… impossible de répondre à cette question!

Ta devise : On n’a qu’une seule vie à vivre (jusqu’à preuve du contraire!), donc il faut profiter de chaque opportunité, car c’est lorsqu’on sort de sa zone de confort que la magie opère.

Une femme qui t’inspire : Ma grand-mère. Elle a 90 ans, elle sourit tout le temps, elle a élevé 6 enfants, a dirigé une entreprise avec mon grand-père, a eu un autre emploi en même temps, mais surtout, elle semble toujours heureuse. Pour moi, c’est ça la vie.

Dites-nous ce que vous oseriez faire ce printemps et nous vous fournirons l’argent pour réaliser votre rêve! Participer maintenant!


SHARE THIS POST

facebooktwittergoogle_pluspinterestmail